Communiqué de presse

Invitation aux Journées sur le développement durable de la BCBE

La première édition des Journées sur le développement durable de la BCBE aura lieu du 27 au 29 août 2019 au centre de rencontre de Berne, à la Place Fédérale. Durant ces trois jours, les personnes portant un intérêt particulier au développement durable auront la possibilité de discuter avec des spécialistes ainsi que de recevoir de nombreuses astuces utiles au quotidien. Les trois objectifs de développement durable relatifs à l’eau, à l’éducation et à la biodiversité se trouveront au cœur de ces journées. Des ateliers pratiques et des conférences passionnantes seront organisés en collaboration avec divers partenaires.

Date de publication: 21.08.2019

Le développement durable fait depuis longtemps partie des valeurs défendues par la BCBE. Du 27 au 29 août 2019, la banque organisera ainsi pour la première fois des Journées sur le développement durable. Durant ces trois jours, exposés et ateliers se succéderont au centre de rencontre de Berne, à la Place Fédérale. L’accent sera mis sur trois objectifs de développement durable (ODD) définis par l’ONU, à savoir « eau propre et assainissement », « éducation de qualité » et « vie terrestre ». Un « marché du développement durable », lors duquel des spécialistes issus de plusieurs organisations partenaires partageront leurs connaissances avec les visiteurs, se tiendra chaque jour de 8h00 à 18h00. Les Journées sur le développement durable de la BCBE sont gratuites et ouvertes à tous.

Dans la nature avec Hanspeter Latour 

Un spécialiste s’exprimera chaque soir sur le thème phare de la journée. Ainsi, le premier jour, alors que l’objectif « eau propre et assainissement » sera à l’honneur, les fondateurs de « Suberi Aare » présenteront leur projet : les jeunes récoltent chaque dimanche les déchets qui jonchent les rives de l’Aar dans l’espoir de sensibiliser d’autres personnes à prendre leur responsabilité vis-à-vis de la planète. Le deuxième jour, c’est l’objectif « éducation de qualité » qui sera au cœur des discussions : des représentants de plusieurs générations et milieux traiteront du mouvement du développement durable actuel et des défis qui y sont liés. Le dernier jour, étant donné qu’il sera question de l’objectif « vie terrestre », l’ancien entraîneur de football et observateur de la nature Hanspeter Latour racontera la manière dont il vit la biodiversité : depuis qu’il est à la retraite, il observe et photographie les animaux qui vivent dans sa région.

Collaboration avec des organisations partenaires

Le Patrimoine mondial de l’UNESCO Alpes suisses Jungfrau-Aletsch est le partenaire principal des Journées sur le développement durable de la BCBE. D’autres organisations partenaires participeront à ces manifestations, dont le Réseau des parcs suisses, le Centre for Development and Environment de l’Université de Berne et Aqua Viva. Outre des tables rondes, un « marché du développement durable » sera composé de stands tenus par les organisations partenaires. De plus, celles-ci proposeront chaque jour plusieurs ateliers portant sur divers thèmes. Il sera notamment question des cours d’eau en période de changement climatique, de l’importance des Alpes en tant que château d’eau de l’Europe ou encore de la manière de voyager avec modération à l’occasion d’une boussole des langues sur la mobilité. Les enfants ne seront pas en reste : le mercredi 28 août 2019 à midi, Beat Hugi fera une lecture du livre illustré « Petite puce d’Aletsch, tu n’es pas seule ». Portant sur le changement climatique dans les Alpes, cette histoire s’adresse aux petits comme aux plus grands dès quatre ans.

La BCBE encourage le développement durable

La BCBE organise pour la première fois ces Journées sur le développement durable, qui font partie intégrante de son engagement en faveur d’un développement durable. La banque, qui a fait de ce dernier l’une de ses valeurs, a déjà été récompensée à plusieurs reprises par différentes organisations indépendantes. Début 2019, l’organisation CDP a ainsi attribué la note A (la meilleure note) à la banque dans son classement Climate. Dans sa Charte de développement durable, la BCBE définit non seulement la réduction de l’empreinte sur l’environnement, mais aussi les objectifs qu’elle vise en matière de responsabilité sociale. La banque joue un rôle majeur dans la formation et l’encouragement de la relève : près de 10 % des emplois sont occupés par des personnes en formation. De plus, à travers son fonds de soutien, la BCBE affecte chaque année jusqu’à un million de francs à des projets sociaux et environnementaux menés dans les cantons de Berne et de Soleure. 

Informations complémentaires

Breadcrumb Navigation | Title

  1. Home
  2. La BCBE
  3. Publications
  4. Communiqués de presse
  5. *