Histoire

Une histoire faite de hauts et de bas

De sa création en 1834 à nos jours, la BCBE a toujours joué un rôle précurseur. Au cours de ses plus de 180 ans d'existance, elle a connu des hauts et des bas et n'a eu de cesse de se développer. Grâce à sa politique d'affaires responsable, la BCBE voit aujourd'hui un avenir radieux se dessiner.

Trait d’union entre hier et aujourd’hui

Hauptsitz in Bern seit 1906
Le siège principal, implanté à Berne depuis 1906

L’adoption de la Constitution bernoise le 31 juillet 1831 a donné aux citoyens des droits politiques et constitutionnels, notamment la liberté du commerce et de l’industrie. C’est ainsi que la libre entreprise, à laquelle nous devons notre prospérité, a pu se développer. Une banque mettant les moyens nécessaires à la disposition des entreprises était alors indispensable pour que les personne à l’esprit d’initiative puissent s’adonner à des activités dans le commerce et l’industrie. C’est dans ce contexte et pour répondre à ces besoins que la Banque cantonale de Berne – première banque cantonale – a été fondée en 1834.

Année Jalons
1834 La Banque cantonale de Berne ouvre ses bureaux à la Brunngasse. 
1846 Fondation de la Caisse hypothécaire du canton de Berne. 
1858 Les premiers sièges ouvrent leurs portes à Saint-Imier, Berthoud et Bienne.
1882 Le Conseil fédéral autorise la Banque cantonale de Berne à émettre des billets de banque.  
1906 La Banque cantonale de Berne participe de manière déterminante au financement de la Berner Alpenbahn-Gesellschaft BLS (Berne-Lötschberg-Simplon), contribuant ainsi grandement à la réalisation du réseau ferroviaire bernois.
1938 Plusieurs banques cantonales fondent une centrale de chèques de voyage, à l’initiative de la Banque cantonale de Berne. 
1958 La somme du bilan de la Banque cantonale de Berne franchit pour la première fois le seuil du milliard. 
1979 Suite à la création du canton du Jura, quatre sièges sont cédés à la nouvelle Banque Cantonale du Jura. 
1988 Le 16 mai, le Grand Conseil du canton de Berne décide à l’unanimité, par 136 voix,  de fusionner la Banque cantonale de Berne et la Caisse hypothécaire du canton de Berne. 
1991 La Banque Cantonale Bernoise, issue de la fusion entre la Banque cantonale de Berne et la Caisse hypothécaire du canton de Berne, démarre son activité.
En raison de la crise immobilière et de prêts en souffrance, la Banque Cantonale Bernoise réoriente sa politique d’affaires et de crédit. 
1993 Séparation entre la banque saine et la nouvelle société Dezennium-Finanz SA (DFAG) : les actifs ne reflétant pas la politique d’affaires et de crédit de la Banque Cantonale Bernoise telle qu’elle a été redéfinie sont transférés à DFAG. Au cours des années suivantes, le canton soutient l’assainissement de la Banque Cantonale Bernoise à hauteur de CHF 1,45 milliard.
1994 Pour la première fois, la Banque Cantonale Bernoise accueille sa clientèle dans des banques itinérantes (deux véhicules). 
1997 La BCBE est la première banque cantonale à publier une charte énergétique. Depuis lors, celle-ci a évolué pour devenir une charte de développement durable qui constitue la base de notre engagement en faveur du développement durable.
1998 Le 1er janvier, la BCBE devient la première banque cantonale de Suisse à revêtir la forme juridique d’une société anonyme de droit privé selon l’art. 620 du Code des obligations.  La part majoritaire des actions du canton de Berne est progressivement réduite à 51,5 % au cours des années suivantes.
1999 Cinq ans après la dissolution de la Banque cantonale de Soleure, la BCBE inaugure son premier site hors canton, plus précisément à la Hauptgasse 14, à Soleure. 
2000 La BCBE est la première banque cantonale de droit privé à faire coter ses actions nominatives à la SWX Swiss Exchange, Zurich.
La BCBE lance trade-net.ch, une plateforme de négoce en ligne pour investisseurs privés. 
La banque compte plus de 25 000 actionnaires.  
2005 Conformément à une décision du Grand Conseil bernois, la garantie de l’État est réduite aux fonds d’épargne jusqu’à concurrence de CHF 100 000.– par client ainsi qu’aux emprunts obligataires. Cette garantie est définitivement supprimée fin 2012. 
2007 Pour la première fois, la banque fait partie des dix principales sociétés anonymes suisses, si l’on se base sur son nombre d’actionnaires. 
2012 La BCBE compte plus de 65 000 actionnaires et atteint une somme de bilan dépassant CHF 26 milliards. Entre 1997, année de transformation de la BCBE en société anonyme, et 2012, le canton a encaissé environ CHF 1,7 milliard sous forme de dividendes, impôts et autres indemnisations, soit davantage que la somme investie 20 ans plus tôt.
2013 Avec le dépassement de plus de 25 % de son objectif décennal 2003-2012, la BCBE distribue au total près de CHF 100 millions en dividendes, dont plus de la moitié au canton de Berne. Les collaborateurs de longue date sont récompensés et reçoivent une prime de développement durable. 
2015 Antoinette Hunziker-Ebneter est élue présidente de la BCBE au cours de l’Assemblée générale de mai. Elle est la première femme à accéder à cette fonction.

Breadcrumb Navigation | Title

  1. Home
  2. La BCBE
  3. Portrait
  4. Histoire