Communiqué de presse

Des bases solides et des innovations pour un avenir prometteur

Ce matin, Armin Brun, CEO de la Banque Cantonale Bernoise SA (BCBE), a convié des représentants des médias à un évènement intitulé Petit déjeuner et perspectives d’avenir de la BCBE qui s’est déroulé à la Collégiale de Berne. À cette occasion, il a fait le bilan de ses cinq premiers mois à la tête de l’entreprise en évoquant les facteurs de réussite, les projets futurs et les développements les plus récents.

Date de publication: 05.12.2019

En revenant sur ses cinq premiers mois en qualité de responsable opérationnel de la banque, Armin Brun, CEO de la BCBE, a déclaré : « Je me sens très à l’aise dans ma nouvelle fonction. De fait, j’apprécie beaucoup le contact avec nos clients, nos actionnaires et nos collaborateurs. La vision écoresponsable et sur le long terme de la BCBE lui assure des assises solides. Mes collègues s’illustrent par leur grande motivation et s’impliquent chaque jour en vue de façonner notre avenir. » Armin Brun est d’avis que tout cela est fondamental, par exemple pour poursuivre la transformation des sièges ou encourager l’innovation.

Enthousiasmer notre clientèle

Ces derniers mois, la BCBE s’est penchée sur l’évolution des besoins et du comportement de la clientèle. Autrefois, les transactions au guichet jouaient un rôle majeur ; aujourd’hui, l’accent est mis sur la rencontre et le dialogue avec la clientèle, le conseil ainsi que l’offre numérique. La BCBE passe ainsi du statut de banque de transactions au guichet à celui d’une banque qui se distingue des autres par son approche axée sur le conseil et l’interaction avec le client. Ainsi, huit sites ont été transformés durant l’année en cours, dont trois – Interlaken, Anet et Huttwil – ont déjà ouvert leurs portes ; cinq sont sur le point de le faire et huit autres suivront d’ici la fin 2020. Les sites non seulement ont été transformés, mais offrent également de nombreuses nouvelles possibilités aux clients. Armin Brun souligne : « En faisant parler notre engagement sur place et en proposant des plateformes et des offres modernes, nous allons vers nos clients. Nous savons ainsi les enthousiasmer, aussi bien dans nos sièges que via notre Centre clientèle et nos portails en ligne. »

Augmenter les bénéfices et réduire les coûts

« Nous aspirons à augmenter de manière durable nos bénéfices en proposant des offres attrayantes tout en réduisant nos coûts », nous a expliqué Armin Brun. Et comment la BCBE compte-t-elle s’y prendre ? Les coûts d’exploitation pourront être drastiquement réduits grâce à l’accord conclu avec DXC, le partenaire informatique de la banque, et à l’optimisation des processus internes. De plus, la BCBE entend améliorer sa position dans le secteur des placements et de la prévoyance au cours des années à venir et générer de nouveaux revenus. Andreas Schafer jouera un rôle prépondérant pour atteindre ces objectifs. Membre de la Direction générale de la BCBE depuis le 1er décembre 2019, il a repris les rênes du département Clientèle de placement / Grands clients. Avec son concours, la BCBE souhaite améliorer les perspectives de croissance dans les segments Clientèle entreprises et Clientèle de placement ainsi qu’avec des entrepreneurs.

Des innovations pour aller de l’avant

La capacité d’innovation d’une entreprise est depuis toujours considérée comme le facteur de réussite le plus important. Armin Brun est convaincu que la BCBE est sur la bonne voie : « Nous nous employons chaque jour à donner le meilleur de nous-même afin de façonner l’avenir de la BCBE. En mettant en place des solutions novatrices et des partenariats ainsi qu’en favorisant une communication plus active, nous gagnons en ouverture ». La BCBE a, par exemple lancé un portail clientèle en ligne au cours du deuxième trimestre 2019. Il comprend l’e-banking, un assistant financier et d’autres fonctions. Depuis peu, les clients de la BCBE peuvent également utiliser des solutions de paiement mobile telles qu’Apple Pay, Samsung Pay et Swatch Pay, outre TWINT.

La BCBE a récemment lancé sa gestion de l’innovation en recourant à l’innovation ouverte. En se fondant sur sa stratégie, elle entend suivre et comprendre des tendances et des idées prometteuses. Dans une deuxième étape, des solutions seront élaborées, d’une part, grâce à la collaboration avec DXC et, d’autre part, dans une fabrique d’innovations, un écosystème composé de fintechs, de banques, d’universités et de hautes écoles spécialisées. Avec la Hypothekarbank Lenzburg, la BCBE fondera prochainement une entreprise avant de mettre la fabrique d’innovation en marche. Dans une troisième étape, les solutions proposées lors du processus d’innovation ouverte seront réalisées. Les innovations ainsi développées seront ensuite rattachées au système bancaire central de la BCBE au moyen d’une interface de programmation (API) standardisée ou ouverte, puis mises à disposition des clients.

L’open banking grâce à IBIS4D

À la mi-2018, la BCBE a décidé de développer et de renouveler la solution bancaire centrale IBIS3G sous le nom d’IBIS4D. La collaboration avec DXC s’est encore intensifiée cette année. La révolution numérique et l’innovation se trouvent encore davantage au cœur de cette coopération. L’open banking constitue un élément essentiel au développement d’IBIS ainsi qu’à la mise en place de futures innovations. Les API permettent à des tiers, par exemple des fintechs, d’interagir avec le système bancaire central. Ce faisant, il leur est possible de proposer divers produits et services sur différents systèmes et plateformes.

La plateforme OTC-X dans le sillage de la numérisation

Depuis une quinzaine d’année, la BCBE exploite la plateforme électronique OTC-X. Celle-ci est réservée au négoce d’actions de PME suisses non cotées et lui vaut de pointer en tête sur ce marché. Actuellement, les titres de près de 280 sociétés s’achètent ou se vendent sur cette plateforme. La capitalisation de marché dépasse 16 milliards de francs. Diverses initiatives ont montré que les actions peuvent être émises et transmises au moyen de la blockchain (chaîne de blocs) et donc exister sous forme de jetons d’investissement (asset token). Cette technologie permet, d’une part, de rendre le processus de transaction de papiers-valeur plus efficace et, d’autre part, de gérer le registre des actionnaires sous forme numérisée. La BCBE entend faire montre de son savoir-faire et de son réseau d’exploitante d’OTC-X afin d’être à la hauteur des défis qui l’attendent. Avec le concours de ses partenaires, la BCBE examine des idées concrètes sur le plan de leur réalisation, à l’appui de la méthode dite preuve de concept (proof of concept). L’accès au marché des capitaux et la gestion de l’actionnariat s’en trouve ainsi grandement facilité, et donc plus efficace, pour les entreprises. Les segments Clientèle entreprises et Clientèle de placement de la BCBE peuvent ainsi tirer parti de nouvelle possibilités de placement ; les coûts des transactions seront quant à eux abaissés.

Date de la conférence de presse relative à la présentation du bilan

La BCBE publiera le résultat de l’exercice 2019 le jeudi 30 janvier 2020. Aussi une conférence de presse aura-t-elle lieu à 10h à l’atelier am bundesplatz, sis au siège principal de la banque.

Nachfolgend kann die obige Bilddetailansicht verändert werden.

Breadcrumb Navigation | Title

  1. Home
  2. La BCBE
  3. Publications
  4. Communiqués de presse
  5. *