Communiqué de presse – annonce événementielle au sens de l’art. 53 RC

La BCBE accroît sensiblement son bénéfice

Au cours du premier semestre 2021, la Banque Cantonale Bernoise (BCBE) a dégagé un bon résultat semestriel, grâce à sa politique d’affaire axée sur le long terme et à sa gestion des coûts ciblée. Le bénéfice semestriel s’établit à 63,6 millions de francs, ce qui correspond à une hausse de 5,9 %. Les prêts à la clientèle ont crû d’environ 800 millions de francs, à 25,7 milliards de francs.

Date de publication: 12.08.2021 Press Release | Adhoc Label

« Nous sommes sur la bonne voie : après le changement de cap stratégique opéré l’an dernier, nous nous trouvons à présent dans la phase de déploiement de la Stratégie 2025 » relève Armin Brun, CEO de la BCBE. Les prêts à la clientèle se sont accrus ; les créances hypothécaires ont progressé à 24,4 milliards de francs, ce qui représente une hausse de 2,9 %. « De plus en plus de personnes souhaitent actuellement devenir propriétaire. La demande n’a jamais été aussi forte. Nous sommes heureux de pouvoir aider de nombreuses familles à réaliser ce rêve », poursuit Armin Brun. Si la pandémie a malmené de nombreux secteurs économiques, elle a entraîné un boom sur le marché immobilier. La demande de logements en propriété a explosé et a provoqué une hausse des prix dans le canton de Berne et de manière générale dans toute la Suisse. À ce titre, un conseil avisé sur le financement de biens immobiliers est déterminant. Depuis ce printemps, la BCBE publie chaque semestre des informations sur le marché immobilier bernois dans le baromètre de l’immobilier de la BCBE.

Chiffres clés : volume (en mio de CHF)


30.06.2021
31.12.2020
Variation
Somme du bilan
37 562
36 422
+3.1%
Prêts à la clientèle
dont créances hypothécaires
25 747
24 220
24 941
23 538
+3.2%
+2.9%
Avoirs administrés de la clientèle
39 870
38 680
+3.1%
Ratio de fonds propres de base Bâle III (CET 1)
18.0%
19.0%
-5.2% 

Outre les prêts à la clientèle, les avoirs administrés de la clientèle ont progressé de 1,2 milliard de francs, à 39,9 milliards de francs. Ce résultat s’explique notamment par l’évolution positive du marché. Le volume des fonds à caractère durable de la BCBE a augmenté au cours des six premiers mois de l’année 2021 de 216,3 millions, à 1,2 milliard de francs. Le volume investi dans les fonds de la BCBE se chiffre à 3,6 milliards de francs contre 3,3 milliards de francs à fin décembre 2021 ; il représente ainsi près de la moitié de l’ensemble du volume des fonds de la BCBE, qui s’élève à 7,6 milliards de francs.

Nette hausse du résultat net des opérations d’intérêts

Les marges d’intérêts continuent à être sous pression au premier semestre 2021. Le résultat brut des opérations d’intérêts se monte à 139,0 millions de francs et se situe ainsi à un niveau semblable à celui enregistré au premier semestre 2020. Des corrections de valeur pour risques de défaillance ont été dissoutes à raison de 2,9 millions de francs, alors qu’au premier semestre 2020 elles avaient été alimentées de 8,7 millions de francs. À 141,9 millions de francs, le résultat net des opérations d’intérêts est sensiblement supérieur à celui réalisé il y a un an, qui se montait à 130,4 millions de francs.

Augmentation substantielle du résultat commercial

Le résultat des opérations de commissions et des prestations de service affiche une hausse de 1,9 %, à 55,5 millions de francs. Celui des opérations de négoce s’établit quant à lui à 9,9 millions de francs. Les autres résultats ordinaires ont progressé à 9,7 millions de francs. Cette augmentation s’explique principalement par l’évolution positive des immobilisations financières. Le résultat commercial se chiffre à 217,0 millions de francs, ce qui représente une hausse de 7,6 %.

Diminution des autres charges d’exploitation

Les mesures prises par la banque en vue de réduire ses coûts portent leurs fruits : elle est parvenue à compresser les autres charges d’exploitation à 120,3 millions de francs, soit à les faire baisser de 0,7 million de francs par rapport au premier semestre 2020. Les charges de personnel ont légèrement augmenté et s’élèvent à 72,1 millions de francs. Les charges d’exploitation ont quant à elles fléchi de 1,8 million de francs par rapport au premier semestre 2020 et se montent ainsi 48,2 millions de francs.

Résultat semestriel réjouissant

La BCBE a augmenté son résultat opérationnel de près de 20 %, à 76,5 millions de francs. Hors facteurs ponctuels tels que les variations de corrections de valeur et le résultat des aliénations d’immobilisations financières, le résultat opérationnel est stable. Le résultat semestriel a crû et est passé de 60,1 millions de francs à 63,6 millions de francs, ce qui correspond à une hausse de 5,9 %.

Compte de résultat : chiffres clés (en milliers de CHF)


30.06.2021
30.06.2020
Variation
Résultat brut des opérations d’intérêts
138 976 139 132 -0.1%
Résultat net des opérations d’intérêts 141 914 130 443 +8.8%
Résultat des opérations de commissions et des prestations de service 55 503
54 479
+1.9%
Résultat commercial 217 027
201 694
+7,6%
Charges d’exploitation
120 296
120 996
-0.6%
Résultat opérationnel
76 536
64 127
+19.3%
Bénéfice semestriel
63 616
60 073
+5.9%

La BCBE, une banque engagée et primée

Le magazine économique BILANZ a une nouvelle fois désigné la BCBE meilleure banque de placement de Suisse. Depuis l’introduction du classement Private Banking, la BCBE est la seule banque du pays à avoir été récompensée chaque année. En 2021, elle l’a été pour la treizième fois consécutive.

Par ailleurs, la BCBE figure parmi les meilleures banques dans la « Notation du WWF des banques de détail suisses 2020/21 » établi par WWF Suisse et PricewaterhouseCoopers. Dans la catégorie « Gouvernance d’entreprise », la BCBE réalise des performances supérieures à la moyenne.

Perspectives

La reprise conjoncturelle en Suisse devrait se poursuivre au second semestre 2021, mais être moins vigoureuse. Il devrait être possible de retrouver un niveau pré-pandémie en 2022 au plus tôt. Les branches profondément ancrées dans nos régions telles que le tourisme, l’industrie horlogère et l’industrie MEM (machines, équipements électriques, métaux) remontent la pente, certaines plus vite que d’autres. Le volume mensuel des exportations des montres et des machines se rapproche ainsi du niveau d’avant la pandémie. Le tourisme peine quant à lui à décoller puisqu’il pâtit encore des mesures sanitaires.

Comme les taux négatifs persistent en Suisse, la marge d’intérêt et le résultat des opérations d’intérêts se trouvent sous pression. Aussi la gestion des coûts continuera-t-elle d’avoir sa raison d’être au second semestre 2021. Le modèle d’affaire de la BCBE porte ses fruits. Avec sa Stratégie 2025, elle est sur la bonne voie. La banque dispose d’une base de fonds propres et d’un refinancement solides. Dans la mesure où le contexte économique reste favorable, la BCBE table sur un résultat annuel du même ordre de grandeur que celui de l’exercice 2020.

vers le résultat semestriel

Breadcrumb Navigation | Title

  1. Home
  2. La BCBE
  3. Publications
  4. Communiqués de presse
  5. La BCBE accroît sensiblement son bénéfice