Dimitri Marx

En avant toute pour le canoë-kayak

Dimitri Marx est le grand espoir suisse de la relève dans la discipline du canoë-kayak, qui sera au programme pour la première fois aux Jeux olympiques de Paris en 2024. Lors des championnats d’Europe 2021 en Italie, il a brillamment décroché la médaille d’argent. Il vit et s’engage à fond pour le canoë-kayak, et les eaux tumul-tueuses de l’Aar sont sa deuxième «maison».

Qu’est-ce que cela signifie pour toi de poursuivre une carrière dans le sport d’élite?

Il faut être prêt à faire de nombreux sacrifices. Nous sommes très souvent en déplacement, ce qui veut dire que je ne vois pas ma famille et mes amis aussi souvent que je le souhaiterais. J’ai la chance que mon entourage com-prenne bien ma situation et la respecte. C’est pourquoi je garde la tête hors de l’eau, si l’on peut dire, même si c’est souvent une véritable descente en eaux vives. Le sport d’élite exige d’y consacrer beaucoup de temps, et cela en vaut la peine.

Comment se déroule ta vie quotidienne?

Je m’entraîne six jours par semaine, à raison de deux à trois fois par jour. Organiser les voyages et les vols, planifier l’entraînement et, bien sûr, les déplacements pour aller m’entraîner, tout cela me prend également beaucoup de temps.

Comment s’organisent tes nombreux voyages?

J’organise beaucoup de choses moi-même, mais dans le cas des voyages, cela devient malheureusement souvent un peu compliqué. Par exemple, de nombreuses compagnies aériennes ne transportent pas de kayaks, car ils sont tout simplement trop longs. C’est pourquoi nous devons souvent improviser. Entre-temps, je me suis habitué à ce genre de circonstances, et je ne perds plus mon calme.

Que signifie pour toi le sponsoring de la BCBE?

Au début, je n’arrivais presque pas à croire que la BCBE veuille s’engager pour moi. Pour ma discipline sportive, qui n’est pas très connue en Suisse – et qui est difficile à exploiter commercialement – c’est une chance énorme. Il n’y a pas que le soutien financier qui est formidable, j’en profite aussi dans de nombreux autres domaines. Cela me mo-tive énormément que quelqu’un croie aussi fort en moi et me donne l’occasion de faire passer ma carrière sportive à un niveau supérieur. 

Breadcrumb Navigation | Title