PME

La prévoyance professionnelle pour les indépendants

Penser aujourd’hui déjà à la retraite et à ses vieux jours? Absolument! Faites le nécessaire dès le début afin que vous et vos collaborateurs ayez une retraite financièrement solide.

Un salarié peut confier une partie de la planification de sa prévoyance à son employeur. C’est par son intermédiaire qu’il cotise à la caisse de pension. En tant qu’indépendant, la responsabilité de la prévoyance vous revient à 100%. En Suisse, seul le 1er pilier (AVS/AI/APG) relève de la prévoyance étatique. Si vous êtes votre propre patron, c’est à vous de faire le nécessaire pour tous les autres aspects de la prévoyance (2e et 3e piliers). Vous avez le choix entre divers outils de prévoyance pour garantir la sécurité financière de votre retraite, aussi bien pour vous en tant qu’employeur que pour vos collaborateurs.

Les outils de prévoyance en bref

Prévoyance sans caisse de pension propre (2e pilier)

En tant que PME employant des collaborateurs soumis à la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP), vous n’êtes pas obligé de créer et de gérer votre propre fondation de prévoyance en faveur du personnel (2e pilier). La BCBE vous propose une solution externe, avec le 2e pilier de la Fondation collective Swisscanto. Sa filiale, Swisscanto Supra, couvre même des prétentions allant au-delà du régime obligatoire de la LPP et propose notamment des solutions adaptées aux besoins des cadres. Si vous optez pour une formule de prévoyance avec une caisse de pension, vous percevrez une rente de vieillesse classique au moment de la retraite.

Prévoyance avec caisse de pension propre (2e pilier)

En tant qu’entreprise, vous pouvez gérer votre propre caisse de pension (2e pilier). Cela demande toutefois des ressources humaines et financières. Si vous souhaitez vous décharger de certaines tâches, vous faites le bon choix en faisant appel à la BCBE: nous proposons une gestion patrimoniale (mandats LPP et mandats spéciaux) ainsi que des conseils en placements.

Convenir maintenant d’un entretien-conseil

Prévoyance pour travailleurs indépendants (pilier 3a)

Si vous êtes indépendant et si vous n’êtes pas affilié à une caisse de pension, le 3e pilier est l’outil de prévoyance parfait pour vous. Le compte Épargne 3 vous offre une assez grande flexibilité. Vous pouvez en outre verser des contributions annuelles nettement plus élevées que les salariés affiliés à une caisse de pension. Les montants exacts sont fixés par l’Office fédéral des assurances sociales; en 2020, les travailleurs indépendants non affiliés à une caisse de pension peuvent verser sur le compte de prévoyance 3a 20% de leur revenu annuel, avec un plafonnement à CHF 34 128. Cette cotisation doit être comptabilisée au plus tard le 31 décembre. Si vous optez pour ce type de solution, il est recommandé de conclure une assurance adéquate afin de couvrir les risques d’accident, de maladie, d’invalidité et de décès.

Prévoyance personnelle: combiner le 2e pilier avec un pilier 3a

Même si vous décidez de cotiser à une caisse de pension (2e pilier), vous avez toujours la possibilité de cotiser au 3e pilier en tant que particulier. Dans ce cas, vous pouvez verser en 2020 jusqu’à CHF 6826 sur un compte Épargne 3. Vous trouverez ici le montant maximal actuel pouvant être versé sur un compte de pilier 3a. 

Prévoyance non liée: pilier 3b

Ce type de produit peut être utilisé pour des objectifs d’épargne à moyen et long termes. Contrairement au pilier 3a, il s’agit d’une prévoyance libre, non liée à la retraite. Les valeurs patrimoniales comme les actions, les autres papiers-valeurs ou les biens immobiliers peuvent constituer un tel pilier 3b volontaire.

Cas particulier: la prévoyance pour les collaborateurs à temps partiel

Si vous ou vos collaborateurs travaillez à temps partiel, votre prévoyance peut compter des lacunes. Découvrez ici les aspects dont il faut tenir compte en cas d’activité à temps partiel.

Deuxième ou/et troisième pilier?

Lors de la phase de démarrage d’une start-up, les revenus sont généralement faibles, et il reste ainsi peu d’argent à épargner. L’idéal est alors en général de recourir au 3e pilier (un compte Épargne 3). En outre, il est conseillé de conclure une assurance-risque pure (accident, maladie, invalidité et décès). 

Si vous optez pour une formule avec une caisse de pension (2e pilier), vos risques sont couverts par ce biais. Vous n’avez pas besoin d’une assurance distincte. À la retraite, vous aurez la possibilité de percevoir une rente régulière.

Avec une solution 3a pure, vous ne bénéficierez pas de cette traditionnelle rente de vieillesse. Si vous le souhaitez, une fois votre entreprise bien établie, vous pouvez vous affilier en sus à une caisse de pension. Dans cette approche mixte, vous pourrez, en tant que particulier, verser un montant maximal annuel nouvellement défini sur le compte bancaire 3a, qui constituera un pilier complémentaire à celui de la caisse de pension. 

Vous n’êtes pas certain de savoir quelle stratégie choisir pour votre plan de prévoyance? Nous vous conseillons volontiers pour vous aider à planifier votre retraite suffisamment tôt et répondons à vos questions.

Convenir maintenant d’un entretien-conseil

Pour les indépendants, l’affiliation à une caisse de pension est facultative

La prévoyance professionnelle (2e pilier) n’est pas obligatoire pour les travailleurs indépendants. Les critères exacts sont régis par la LPP. S’ils le souhaitent, les indépendants peuvent s’affilier à une caisse de pension.

  • Si le règlement le prévoit, les indépendants employant des collaborateurs peuvent s’affilier à la caisse de pension de ces derniers.
  • De nombreux groupes professionnels disposent de leur propre caisse de pension, à laquelle les indépendants du secteur peuvent s’affilier.
  • Si un indépendant s’affilie à la Fondation institution supplétive LPP, seules les prestations minimales obligatoires sont couvertes.
  • Les fondations collectives (regroupement de plusieurs sociétés de divers secteurs avec chacune son règlement de prévoyance), comme Swisscanto, et les fondations communes (regroupement au sein d’un secteur / association professionnelle avec un règlement commun) conviennent surtout aux indépendants employant des collaborateurs.

Au moment de devenir indépendant, il est possible de retirer ses avoirs de la caisse de pension pour les utiliser comme capital de départ pour créer son entreprise.

Convenir maintenant d’un entretien-conseil

Breadcrumb Navigation | Title

  1. Home
  2. Blog
  3. PME
  4. Prévoyance professionnelle pour les independants