La BCBE lance l’or «Fairtrade»

La BCBE choisit l’or issu du commerce équitable, qu’elle vend en unités de un à dix grammes, toutes labellisées « Fairtrade ». Par cet engagement, elle contribue à l’amélioration des conditions de vie et de travail des personnes qui travaillent dans les mines.

En collaboration avec la fondation Max Havelaar (Suisse), la BCBE propose de l’or « Fairtrade » extrait de la mine artisanale de Macdesa, au sud du Pérou. Le label est synonyme de normes de protection sévères en faveur des individus et de l’environnement. Cette nouvelle offre prouve la confiance que la BCBE place dans le développement durable.

Des perspectives d’avenir

Le travail dans les mines d’or est très éprouvant et précaire. « En achetant de l’or certifié, les clients soutiennent l’extraction artisanale et rendent les producteurs plus responsables », explique Patricio Frei de la Fondation Max Havelaar. Le label « Fairtrade » interdit le travail des enfants, il impose aussi des mesures de protection sanitaire et de prévention contre les accidents.

Prime « Fairtrade »

Les mines certifiées commerce équitable reçoivent une prime de deux dollars américains par gramme d’or, ensuite investie dans projets communautaires. Qui achète de l’or « Fairtrade » le paie donc un peu plus cher pour la bonne cause. Les recettes supplémentaires sont affectées à des écoles, à des installations d’approvisionnement en eau, à des centres de santé et à l’amélioration des processus d’exploitation.

Informations

bcbe.ch/orfairtrade ou maxhavelaar.ch/or